Ostéopathie et kinésithérapie

Qu'est ce que la kinésithérapie ?

La masso-kinésithérapie consiste en des actes réalisés de façon manuelle ou instrumentale, notamment à des fins de rééducation, qui ont pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer. Ils sont adaptés à l’évolution des sciences et des techniques.

Dans l’exercice de son activité, le masseur-kinésithérapeute tient compte des caractéristiques psychologiques, sociales, économiques et culturelles de la personnalité de chaque patient, à tous les âges de la vie. Dans le cadre de la prescription médicale, il établit un diagnostic kinésithérapique et choisit les actes et les techniques qui lui paraissent les plus appropriés.

 

Rôle du kinésithérapeute ?

Le masseur-kinésithérapeute s’occupe de la rééducation de personnes souffrant de divers traumatismes suite à des accidents (de la route, de sport ou de travail), de paralysies, de maux de dos, de troubles neurologiques, de difficultés respiratoires…
Il travaille auprès de bébés, d’enfants mais aussi d’adultes et de personnes âgées. Après avoir pris connaissance du dossier médical de son patient et à la suite d’un examen clinique, il établit un programme de rééducation (méthodes, moyens, durée…) qui lui est le mieux adapté. Il s’agit ensuite de faire effectuer au patient une série de mouvements, avec ou sans matériel (ballon, haltères…) dont il surveille et corrige l’exécution.
Il peut aussi pratiquer des massages qui visent à soulager la douleur. La rééducation peut parfois se faire en piscine ou sous une source de chaleur. Dans un but de prévention, ce travail est complété par des conseils d’hygiène et de maintien.

 

Interaction kinésithérapie et ostéopathie :

Il est parfois nécéssaire de consolider le traitement ostéopathique par la kinésithérapie.

Entretien d’un gain de mobilité en ostéopathie par des mobilisations passives et des exercices.

Réduction des contractures musculaires étant en relation au système travaillé par l’ostéopathe.

Rééducation d’un membre blessé traité en ostéopathie par des exercices de renforcement, de stabilisation, de proprioception ou de gain de mobilité.

Relâchement des muscles cervicaux après un travail crânien par l’ostéopathe.