Ostéopathie et Coach Sportif

Qu'est-ce que la sédentarité ?

L'Organisation mondiale de la Santé définit la sédentarité comme « l'état dans lequel les mouvements sont réduits au minimum et la dépense énergétique est proche de celle de repos ». Elle s'oppose à l'activité physique, qui est définie, toujours selon l’OMS « par tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d'une augmentation de la dépense énergétique ». 

Les recommandations actuelles préconisent aujourd'hui la pratique d'une activité physique régulière de 30 min par jour, 5 fois par semaine. 54% de la population française ne parvient pas à se maintenir au niveau minimum d'activité physique journalière recommandé, selon le Baromètre santé nutrition 2008 de l’INPES.

Conséquences globales de la sédentarité sur la santé :

En 2002, l'OMS classe la sédentarité comme l'un des principaux facteurs de mortalité parmi les maladies non transmissibles, après les maladies infectieuses. Elle est le quatrième facteur de risque de mortalité dans le monde.

Surpoids et obésité : La sédentarité est un facteur de risque important de surpoids et d'obésité.

Maladies cardiovasculaires : Le risque d'être atteint d'une maladie coronarienne est 1,8 fois plus élevé chez les personnes sédentaires.

Diabète de type 2 : Plusieurs études épidémiologiques ont mis en évidence la relation entre sédentarité et risques augmentés de souffrir d'un diabète de type 2.

Hypertension artérielle : Selon l'Etude nationale nutrition santé réalisée en 2006-2007, la sédentarité est un facteur d'augmentation de la pression artérielle dans certains populations.

Cancer du côlon : Les personnes sédentaires ont un risque nettement accru de cancer du côlon comparativement aux personnes ayant une activité physique importante, selon plusieurs études.

Ostéoporose : La sédentarité et l'immobilisation prolongée affaiblissent le squelette, fragilisent les os et favorisent le développement l'ostéoporose.

 

Rôle du Coach Sportif ?

Le rôle du « coach sportif » est de programmer la préparation d’un individu en vu d’améliorer ses  performances et sa qualité de vie. Pour se faire, il va donner des conseils, partager un savoir faire et rassurer le sportif ; ainsi, on peut identifier plusieurs étapes :

  • Bonne connaissance du sportif : passé sportif, ou non, temps disponible, points forts/ points faibles…
  • Définir un objectif réalisable (et éventuellement des objectifs intermédiaires)
  • Mettre en place un plan d’entrainement en adéquation avec les contraintes familiales et professionnelles
  • Assurer un suivi et ajuster les séances au fur et à mesure (blessures, fatigues, imprévus)

 

Etre suivi et conseillé quelques mois par un professionnel peut-être une expérience intéressante mais ne perdons pas de vue que le but 1er est d’apprendre à mieux se connaitre et à être autonome. Il me semble important de déterminer dès le début les limites et la durée de cette période de coaching ainsi que les bénéfices attendus (reprise d’une activité physique, perte de poids, …).

 

Interaction Coach Sportif et ostéopathie !

A l’inverse d’une idée largement répandue, le traitement premier du mal de dos n’est pas le repos mais le mouvement! «Il faut bouger, et le plus rapidement possible !» 

Il faut rester actif et adapter ses gestes plutôt que s'abstenir de tout mouvement. Car la cause principale du mal de dos est musculaire et résulte principalement de difficultés de coordination entre les muscles eux-mêmes. Continuer à bouger stimule cette coordination et évite qu'elle ne se dégrade encore.

Lorsque certains de nos muscles ne se contractent ou ne se relâchent pas correctement, soit par leur faute, soit parce qu’ils ne reçoivent pas le bon signal des nerfs, il se produit un dysfonctionnement neuromusculaire qui provoque des douleurs. Avoir une lombalgie n’implique donc pas forcément que l’on a de l’arthrose, un disque intervertébral abîmé, une hernie ou une lésion quelconque dans le dos.

D’où l’idée de prescrire du mouvement. Mais pour cela, il faut bien sûr un traitement contre la douleur pour permettre de bouger davantage. C'est pour cela que NaturalOsteo associe l'ostéopathie à la pratique sportive. L'ostéopathe pourra vous soulager de vos douleurs afin que vous puissiez bouger et profiter des bienfaits de l’activité physique.

En effet, l’activité physique, quelle qu’elle soit, développe les muscles, entretient la souplesse, renforce les os et, en faisant bouger le dos, elle lui évite de se coincer. En outre, elle stimule la sécrétion par notre corps de substances naturelles qui réduisent la douleur.

 

La chronologie de prise en charge…

NaturalOsteo agit à titre préventif et curatif avec les sportifs.

La chronologie de prise en charge est ajustable en fonction du but recherché.

Dans une prise en charge sportive, dans le but de perdre du poids, de s’entretenir ou simplement par plaisir, on conseillera au patient de venir consulter dans un premier temps l’ostéopathe. Il est important de commencer par vérifier la bonne mobilité des articulations et la bonne souplesse musculaire des sportifs en devenir pour commencer l’activité physique dans de bonnes conditions.

De plus, le début d’une activité sportive peut provoquer dans un premier temps des troubles musculaires comme des courbatures ou des contractures pouvant entrainer quelques douleurs, ce qui est tout à fait normal. C’est pourquoi, vous serais suivi parallèlement par un ostéopathe afin de vous soulager au mieux de ces douleurs pour que le sport reste toujours plaisir.

Dans une prise en charge ostéopathique, lorsqu’on constate que les douleurs du patient ont pour origine une mauvaise tonicité musculaire, une asymétrie des tensions musculaires, un surpoids (dut à la sédentarité), on pourra conseiller au patient de pratiquer une activité sportive encadrée par notre coach sportif. Dans le cas du surpoids, si une mauvaise alimentation est associée à la sédentarité, nous pourrons compléter la prise en charge avec une diététicienne et l’accord du patient bien sûr..

L’ostéopathe et le coach sportif sont donc de véritables alliées, ils permettent d’entretenir le corps et recherchent ensemble le bien être du patient du patient.