VOTRE ENFANT DORT MAL ?

AVEZ-VOUS PENSÉ À L’OSTÉOPATHIE ?

En tant que parent nous savons tous ce que c’est que d’avoir un enfant qui dort mal ! C’est souvent occasionnel mais parfois cette situation peut s’inscrire dans la durée et devenir un véritable cauchemar pour toute la famille. Mélissa Iommi, ostéopathe basée à Saint-Ouen-l’Aumône (95), nous explique son métier et les vertus de l’ostéopathie pour traiter les troubles du sommeil chez l’enfant.

L’ostéopathie, c’est quoi ?

L’ostéopathie est une thérapie naturelle et manuelle qui s’emploie à chercher et à traiter des restrictions de mobilité, qui peuvent être à l’origine de troubles affectant l’ensemble des structures composant le corps. L’ostéopathe utilise donc ses mains afin d’établir un diagnostique ostéopathique par différents tests de mobilité. Il testera autant les structures articulaires, que musculaires, viscérales ou crâniennes. Sa palpation permettra d’évaluer le volume, la densité, la tension, la position des structures évaluées. En effet une perte de mobilité d’une articulation, d’un ligament ou d’un espace viscéral, par exemple, peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé du patient. A savoir qu’un des principes de base de l’ostéopathie repose sur la capacité du corps à s’auto­équilibrer. Cette thérapie ne s’intéresse donc pas simplement à un symptôme, mais à l’ensemble du patient. En effet lors de la prise en charge l’ostéopathe s’intéresse à son patient dans sa globalité (antécédents médiaux physiques et psychiques).

Le sommeil, si on en parlait ?

Le sommeil est d’après l’encyclopédie Larousse: « l’état physiologique périodique de l’organisme (notamment du système nerveux) pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivité aux stimulations amoindrie . On distingue une phase de sommeil lent, profond, et réparateur, et une phase de sommeil paradoxal, caractérisée par le rêve ». Si ces cycles sont perturbés, des troubles du sommeil peuvent apparaître. Le sommeil permet une récupération physique, psychique, et intellectuelle pour chaque individu. En moyenne un adulte dort entre six et huit heures par jour (plus pour les gros dormeurs). Chez les enfants le rythme est différent. Dans les deux premiers mois leur sommeil dure en moyenne près de vingt heures par jour et va diminuer progressivement de mois en mois pour se stabiliser entre douze et quatorze heures à l’âge d’un an. Vous l’aurez donc compris le sommeil est un facteur indispensable pour maintenir un bon état de santé.

Quand faire intervenir l’ostéopathe ?

Il est souvent compliqué de savoir si son enfant présente ou non des troubles du sommeil. En effet on peut facilement trouver que son enfant ne dort pas assez ou ne fait pas assez rapidement ses nuits. Dans cet article nous nous concentrerons sur deux axes majeurs qui amènent les parents à consulter un ostéopathe pour un enfant ayant des troubles du sommeil.

Votre enfant dort peu la nuit et/ou dans la journée ? Il n’arrive pas à trouver son sommeil ? Il est agité ? Grognon ? Pleure au moment du coucher ? Fatigué au réveil ? Peu attentif à l’école ? 

La première raison qui peut amenée les parents à consulter un ostéopathe pour leur enfant est souvent liée à des douleurs qui empêchent l’endormissement, ou un sommeil profond ou même qui réveillent. En effet dans les trois premiers mois de vie, votre enfant peut présenter des douleurs liées à des coliques ou des reflux oesophagiens par exemple. Puis par la suite les poussées dentaires peuvent le gêner également.

Une naissance ou une grossesse difficile peut également avoir laissé des tensions au niveau du corps de votre enfant qui peuvent le gêner pour dormir paisiblement (grossesse à risques, forceps, ventouse, naissance en siège…).

La seconde raison raison est plus subtile mais non la moindre. Il s’agit de tensions liées à un stress extérieur. L’enfant est comme un éponge, il ressent ce qui se passe dans son environnement et l’extériorise comme il peut. Par exemple chez certains enfants l’absence du peau à peau avec la mère dans les premiers instants de la naissance, peuvent­ être vécu comme un manque. Par la suite on pourra retrouver chez ces enfants, des pleurs et des peurs au moment du coucher car il ne supportent pas le fait de ne plus être dans les bras ou dans l’attention des parents. Pendant la grossesse il se peut également que la mère vive certains événements particuliers (un accident, la perte d’un proche,…) qui dans certains cas peuvent provoquer chez elle un sentiment ou une émotion particulière. L’enfant qu’elle porte pourra le ressentir à sa façon. Un livre très intéressant à d’ailleurs été écrit sur ce sujet. Voici les références pour les lectrices et lecteurs curieux d’en savoir plus: «De mémoire de fœtus» par Edmée Gaubert.

N’oublions pas que chaque expérience est personnelle et que deux individus peuvent réagir différemment devant un même évènement. C’est pourquoi les cas ci­-dessus sont des hypothèses développées à titre d’exemples. Il y a donc différents points sur les troubles du sommeil qui peuvent amener à consulter un ostéopathe. Précisons qu’il n’est pas nécessaire que l’enfant ou le nourrisson ait mal quelque part pour venir consulter. Vous pouvez également l’amener en prévention.

Comment se déroule la séance ?

La séance commence toujours par une anamnèse, c’est à dire, des questions sur les antécédents de santé de votre enfant. Ensuite l’ostéopathe vous fera préciser le motif de votre visite. Enfin il s’occupera de votre enfant en l’examinant. L’ostéopathe va effectuer des tests manuellement afin d’évaluer au mieux la zone du corps qu’il faudra traiter. Il pourra prendre le temps d’expliquer aux parents ce qu’il trouve d’intéressant à travailler chez l’enfant afin d’améliorer l’état de santé de celui­-ci. Les tests et les traitements s’effecturont en douceur avec l’accord de votre enfant, car il participe à la séance par ses sensations, qui sont au centre du travail de l’ostéopathe. L’ostéopathe va chercher la détente des tissus du corps de votre enfant.

Quels résultats peut-on espérer ?

Bien souvent les enfants venant pour des troubles du sommeil résistent pour ne pas s’endormir, mais en fin de séance ou en rentrant chez eux ils fatiguent et s’endorment pour le plus grand bonheur de leurs parents. Chez les nourrissons c’est encore plus rapide. Une fois qu’ils sont à l’aise, ils s’endorment progressivement. Cependant pour certains enfants qui résisteraient à se détendre ou à dormir pendant ou après la séance, il se peut qu’ils fassent une nuit plus importante. Il arrive souvent que des parents amenant leur enfant pour une séance, se rendent compte que le sommeil de l’enfant à été de plus longue durée, ce qui les étonne souvent et que celui-ci était calme après la séance, voire à dormi dans la voiture en rentrant. Ce phénomène de fatigue après une séance se retrouve aussi souvent chez l’adulte. L’ostéopathe va travailler avec le corps du patient dans le but de relâcher un maximum de tensions. Le corps va enfin se détendre, et le mental va suivre. Mais n’oublions pas que chaque expérience est particulière car chaque personne est unique. Les résultats de la séance et le nombre de séances dépendront avant tout du patient à prendre en charge. Pour certains une séance suffira pour améliorer les troubles du sommeil de votre enfant, pour d’autres, l’amélioration du sommeil aura besoin d’un peu plus de temps et peut­-être d’autres séances. Le nombre de consultations ne peut pas­ être fixé à l’avance car il va dépendre du résultat de la séance précédente et du rythme de récupération du patient mais également de son environnement.

En résumé :

L’ostéopathie est donc une thérapie douce qui peut participer à l’amélioration de l’état de santé de votre enfant. L’ostéopathe peut également être amené à travailler avec d’autres praticiens (homéopathes, pédiatres, psychologues, sophrologues, nutritionnistes,…) autour du patient afin de donner toutes les chances à celui-­ci de combattre les troubles du sommeil. Retenez-­donc qu’un enfant détendu dormira mieux et par conséquent grandira en meilleure santé.

 

Source : www.lesmamans.fr

Les ostéopathes D.O de NaturalOsteo, diplômés du Collège Ostéopathique de Provence, prennent en charge des patients allant du nourrisson à la personne âgée, mais également les femmes enceintes. 

NaturalOsteo vous accueille actuellement dans les Bouche du Rhône, à Marseille et Vitrolles.

 

Adresse des cabinets :

14 Rue de la République, 13001 Marseille

Bât Le Thoronet, Arcades des Citeaux, 13127 Vitrolles

Numéro de téléphone : 04 91 91 74 33 / 06 58 66 01 68

Site internet : http://www.naturalosteo.fr